Colère Noire

Au détour d’une allée dans le SMEP 17 (oui, j’ai acheté plus de 10 livres en 1 jour la bas, vous allez donc en entendre parler !), ton oeil est attiré par un nom familier … « Un vrai coup de coeur » Franck Thilliez. 

C’était largement suffisent pour me motiver à m’arrêter et discuter avec Jacques Saussey, qui, en plus d’être adorable, est très accessible. Comme souvent j’ai voulu commencer par le début. Me voici donc embarquée dans une nouvelle lecture, qui est la première étape d’une longue série.

Titre : Colère noire
Auteur : Jacques Saussey
Editeur : Les nouveaux auteurs – janvier 2013 ; French Pulp – janvier 2017
Nombre de pages : 526

Résumé : 
Un industriel est retrouvé mort dans sa baignoire et les premiers éléments accréditent la thèse du suicide. Mais pour le capitaine Daniel Magne, il s’agit d’un meurtre. Reste à trouver le coupable, et c’est le début d’un jeu de domino mortel qui se met en place. Chaque suspect devient victime et les morts se succèdent. De Paris à New York en passant par l’Afrique du Sud, l’enquête s’annonce pleine de rebondissements et truffée de périls pour Magne et sa coéquipière Lisa Heslin.
Source : Babelio

Mon avis :
Après discussion avec Jacques, j’en ai appris un peu plus : c’est donc le premier roman d’un série où l’on retrouvera les deux personnages clefs : Lisa Heslin et Daniel Magne. Un duo de choc comme Lucie et Sharko.
J’ai mis un peu de temps a entrer dans l’histoire, mais une fois dedans il a été compliqué de se coucher à des heures convenables. Heureusement que W. n’est pas gêné par la lumière pour s’endormir.
L’histoire est très sympa, l’inspecteur Magne ne lâche rien.
J’ai hâte de poursuivre la série qui s’annonce prometteuse.

Note : 7/10

La suite de la série dans l’ordre chronologique, comme pour Franck, vous pouvez les lire de manière indépendante, mais je suis assez stricte avec tout ça, donc personnellement je suis l’ordre :

  1. Colère noire – French Pulp
  2. De sinistre mémoire – French Pulp
  3. Quatre racines blanches – Le livre de poche
  4. L’enfant aux yeux d’émeraudes – Le livre de poche
  5. La pieuvre – Editions du toucan
  6. Ne prononcez jamais leurs noms – Editions du toucan, qui a un commentaire de Gérard Collard en couv, que demander de plus ?? 

DSC_0581

dsc_0584.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :