La compassion du diable

L’écrivain aux livres bleus vous connaissez ? Rencontré au salon du livre 2017 à Saint Maur En Poche, Fabio M. Mitchelli est un personnage, un vrai personnage que l’on aurait presque pu croiser dans un de ces livres.

Titre : La compassion du diable
Auteur : Fabio M. Mitchelli
Editeur : Fleur Sauvage – octobre 2014 ; Milady Thriller – mars 2016
Nombre de pages : 374

Résumé : 
1963 – Une nuit dans l’Ohio… impulsive.
Suivront des corps, dans des barils en plastique.
1981 – Deux enquêteurs, hantés par leur passé.
Le cannibale de Cleveland… et vous.
Votre compassion… celle pour le diable.
Source : Babelio

Mon avis :
L’histoire est originale et l’intrigue prenante. Un livre très « timé » avec des dates, des épisodes, et même des heures.
Je suis rentrée dans l’histoire sans problème et j’ai été happée par la compassion.
Un thriller qui vous tient en haleine et qui vous fait gamberger, cela fait du bien.
Comme je l’évoquais en introduction de cet article, j’ai rencontré cet auteur lors du SMEP 17. Au premier abord il m’a fait penser à Jack Sparrow, de grosses bagues, un look un peu black, j’ai beaucoup accroché car c’était très différent de Franck Thilliez ou encore de Daniel Cole, qui font timides et qui se « rangent » plutôt du côté premier de la classe.
J’avais déjà lu la compassion du diable et je me suis laissée tenter par son nouvel ouvrage, sorti aux éditions La bête Noire qui est dans ma PAL ! J’ai hâte de m’y mettre.

Note : 7/10

DSC_0580

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :